regle poker

Apprenez facilement les règles du poker Texas Hold'em !

GLB Dernière modification : Tags : regle poker poker classique débutant
regle poker

Vous êtes débutant au poker et vous souhaitez apprendre les règles du poker classique, les règles du poker Texas Hold'em ?
Bonne nouvelle, c'est ce que vous allez apprendre ici !

Pourquoi le Texas Hold’em, et pas un autre ?

Car c'est aujourd’hui la forme de poker la plus répandue mondialement, de loin la plus populaire, celle que vous retrouverez le plus en jouant au poker en ligne ou au casino par exemple. C’est donc la variante dont vous devriez apprendre les règles si vous êtes débutant au poker.

Lisez la méthode simple qui suit, puis passez à la pratique en jouant au poker en ligne : c’est la meilleure solution qu'a un débutant pour mémoriser les règles du poker !

Règle poker 1 : Nommer le donneur, dealer ou bouton

Une fois les joueurs assis autour de la table, un donneur (appellé dealer en anglais, ou autrement bouton) est nommé : c'est la première règle du poker à appliquer quand on joue entre amis. Le rôle du donneur sera principalement de distribuer les cartes (pour rappel le jeu de poker est constitué de 52 cartes, sans jokers).

Si vous jouez au poker en ligne ou au casino, le donneur sera systématiquement le croupier, donc vous n'aurez pas à vous occuper de nommer le donneur.

Si vous ne jouez ni en ligne ni au casino mais avec des amis par exemple, le bouton circulera à chaque tour dans le sens horaire (donc vers la gauche du joueur qui est actuellement le donneur). Le joueur ayant le bouton sera donc le donneur.

Une fois le donneur nommé, vous pouvez passer à l'étape suivante : nommer la grosse blind et la petite blind !

Règle poker 2 : Distribuer les jetons : Grosse Blind et Petite Blind

Une fois le donneur nommé, c'est donc au tour des jetons d'être distribués : c'est la deuxième règle du poker à appliquer quand on joue entre amis.

Si vous jouez au poker en ligne ou au casino, vous n'aurez pas à vous occuper de cette règle non plus, mais il est toutefois recommandé de la connaître !

Qu’est-ce que c’est que ces jetons à distribuer ?

Tout simplement la grosse blind (big blind en anglais) et la petite blind (small blind en anglais). La petite blind sera le premier joueur à gauche du donneur, la grosse blind le premier joueur à gauche de la petite blind. Ils changent comme le donneur à chaque tour dans le sens horaire.

Quel est le rôle des blinds au poker ?

Leur rôle est de faire une mise automatique pour qu’il y ait quelque chose dans le pot au début de la partie (exemple : la petite blind fera une mise automatique de 1 jeton, la grosse blind de 2 jetons). Le joueur qui est la grosse blind a un avantage stratégique : il sera au premier tour le dernier joueur à parler et donc saura ce qu’ont fait ses adversaires.

Le donneur et les blinds sont nommés, il est maintenant temps de passer à la suite : distribuer les cartes !

Règle poker 3 : Distribuer les cartes

Il est maintenant temps pour le donneur de distribuer les cartes ! La variante de poker la plus connue et jouée, le Texas Hold’em, se joue ainsi :

- Chaque joueur dispose de deux cartes qui lui appartiennent et que les autres joueurs ne doivent pas voir (c'est le donneur qui distribue à chaque joueur ces deux cartes personnelles).

- À la fin du coup, 5 cartes sont faces ouvertes sur la table. Elles apparaissent progressivement au cours du jeu, d'abord 3 cartes sont mises au centre de la table (au cours du flop), puis une quatrième (pendant le turn) et enfin une cinquième (à la river), et chaque joueur essaie de faire des combinaisons de 5 cartes avec ces 5 cartes communes et ses deux cartes personnelles. Donc même si à la fin du coup il y a au total 7 cartes possibles pour chaque joueur (5 cartes communes au centre de la table + 2 cartes personnelles), une combinaison au poker se compose au minimum de deux cartes (une paire) et au maximum de 5 cartes. En apprendre plus sur les combinaisons de cartes au poker.

Deux cartes personnelles sont donc données par le donneur à chaque joueur, les joueurs ne doivent donc pas les montrer aux autres joueurs.

Ça y est, le donneur et les blinds ont été nommés, et les cartes ont été distribuées à chaque joueur : il est temps de passer à la prochaine règle du poker Texas Hold'em, le premier tour de mise !

Règle poker 4 : Premier tour de mise ou pré-flop

Ça y est, tout est en place, le donneur a été nommé, ainsi que la petite et la grosse blind, et le donneur a distribué leurs 2 cartes personnelles à tous les joueurs : le premier tour de mise peut commencer ! On l’appelle aussi le pré-flop, tout simplement car il précède le flop ! Nous verrons ce qu’est le flop juste après.

Voiçi comment se déroule le premier tour de mise au poker Tehas Hold'em : Tout d'abord la petite et la grosse blind posent des misent automatiques. Si vous jouez au poker en ligne, vous n'aurez pas à vous occuper de ces mises des blind à chaque coup, elles seront posées automatiquement. Le premier joueur à parler (au poker, parler est synonyme de jouer) est donc le joueur assis à gauche de la grosse blind. Il peut faire une des actions suivantes :

- Suivre (call en anglais) : Le joueur misera la même quantité que la grosse blind. Par exemple si la mise automatique de la grosse blind était de deux jetons, le joueur suivant peut suivre en misant aussi deux jetons, le joueur d'après peut faire de même et ainsi de suite jusqu'à ce que tous les joueurs autour de la table aient parlé.

- Relancer (raise en anglais) : Le joueur qui parle misera plus que le joueur précédent. Pour continuer l'exemple, imaginons que la mise de la grosse blind ait été de 2 jetons, le joueur d'après a suivi en misant aussi 2 jetons, c'est maintenant au tour du joueur suivant qui décide de relancer : il peut miser 3 jetons comme 50 ou même faire tapis s'il en a envie (faire tapis au poker, c'est miser tous ses jetons).

- Passer (fold en anglais) : Le joueur se couche, c'est à dire qu'il ne jouera plus durant ce coup. Lorsque vous avez eu une mauvaise main (des cartes avec lesquelles vous ne pensez pas gagner le coup, par exemple un 2 et un 3), vous pouvez ainsi vous coucher pour ne pas avoir à gaspiller de jetons.


Pour continuer l'exemple, imaginons que le joueur précédent ait décidé de relancer de 50 jetons. Le joueur qui parle après juge que pour la main qu'il a actuellement le risque est trop grand : il décide de ne pas suivre mais de passer. Il ne rejouera qu'au coup suivant.

Donc pour récapituler, une fois que le premier joueur a parlé, c’est au tour du joueur assis à sa gauche de parler, et ainsi de suite. Chaque joueur a le choix entre les actions décrites plus haut, c'est à dire suivre, relancer ou passer, plus une dernière :

- La sur-relance : Si un joueur précédent a fait une relance, le joueur suivant peut faire une relance encore plus haute. Pour reprendre l'exemple au-dessus, un joueur a fait une relance de 50 jetons, et celui d'après a décidé de passer la main. Le joueur qui suit peut décider de faire une sur-relance et miser 100 jetons par exemple.

Le tour de poker continue tant que des joueurs font des relances et sur-relances : une fois que tous les joueurs ont suivi la mise (dans notre exemple 100 jetons, en imaginant qu'aucun joueur ne fasse une sur-relance de ces 100 jetons), ou qu'ils se soient couchés, le premier tour de mise (le pré-flop) se termine et il est temps de passer à la règle suivante, le flop !

Règle poker 5 : Le Flop

Une fois que tous les joueurs se sont entendus sur la mise le pré-flop se termine donc, et nous passons au flop.

Le flop, qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement, c’est le moment ou le donneur met sur la table 3 des 5 cartes communes dont nous avons parlé au début. Elles serviront avec les deux cartes personnelles que possèdent chaque joueur à faire des combinaisons de cartes. Au poker, vous devez faire la meilleure combinaison possible pour l’emporter, ou faire se coucher tous les autres joueurs. Les joueurs peuvent faire les mêmes actions qu’au pré-flop (donc passer, suivre, relancer ou sur-relancer), plus une : ils peuvent désormais aussi checker si aucune relance n’a été faite auparavant.

Checker, qu'est-ce que c'est ? Au poker si un joueur check, il reste en jeu sans avoir à miser. Nous verrons un exemple par la suite pour que vous compreniez bien cette action de checker au poker Texas Hold'em.


Récapitulons avec notre exemple pour bien comprendre cette règle du poker : nos joueurs fictifs de poker ont donc terminé le premier tour de mise, le pré-flop, en s'entendant sur une mise de 100 jetons. Le pré-flop se termine donc et le donneur enlève du paquet de cartes ce qu'on appelle "la carte brûlée" : c'est tout simplement la carte la plus au-dessus du paquet de cartes. Le Donneur l'enlève du dessus du paquet et la pose face cachée à côté de celui-ci. Cette carte ne servira pas de toute la partie. On procède ainsi à chaque tour pour éviter la triche, en effet un joueur aurait pu discrètement soulever la carte pour voir ce que c'était. Bien entendu si vous jouez au poker en ligne ou au casino, vous n'aurez pas à vous occuper de ça, mais c'est toujours bon à savoir. Une fois cette action effectuée, le donneur pose une par une les 3 cartes communes du flop sur le tapis, faces ouvertes de sorte que tout le monde puisse les voir.

Le flop a été distribué, le tour deuxième tour de mises peut commencer : le premier joueur à parler est cette fois-ci le joueur qui est à assis juste à gauche du donneur, c'est à dire la petite blind. Il peut décider de passer, de checker (donc de dire qu'il souhaite continuer le tour mais sans miser), ou de faire une première mise que les joueurs suivants devront au choix passer, suivre ou relancer.

Continuons notre exemple : les 3 cartes du flop ont été dévoilées et c'est donc au tour de la petite blind de parler en premier. Nous dirons que ce joueur n'a rien eu avec ces 3 cartes communes. Il pourrait passer mais ce serait idiot car il a la possibilité de continuer la partie sans miser en checkant : c'est donc ce qu'il fait, il check. Le joueur suivant est lui content du flop : il a touché une paire de Reines. Il décide cependant par stratégie de checker aussi pour ne pas que les autres joueurs se doutent qu'il a touché quelque chose, et pour voir un peu comment les autres joueurs vont se comporter.

Le joueur après lui n'a rien eu au flop, mais voyant qu'aucun adversaire ne mise il décide de bluffer et de miser 75 jetons dans l'espoir que ses adversaires se couchent en pensant qu'il a eu une bonne combinaison. Les autres joueurs ayant de faibles mains se couchent en effet, sauf celui qui a eu une paire de Reine qui décide de suivre en misant aussi 75 jetons. Son bluff a donc fonctionné en partie pour l'instant. Le deuxième tour de mise se termine, et la prochaine étape, le turn, peut maintenant commencer !

Règle poker 6 : Le Turn

Après le tour du flop vient le troisième tour de mise, le turn : le donneur "brûle" de nouveau une carte et en dévoile une nouvelle sur le tapis. Il y a donc désormais 4 cartes communes faces ouvertes au centre de la table, avec lesquelles chaque joueur espère faire la meilleure combinaison possible. Le tour se passe comme au flop.


Continuons notre exemple : il ne reste donc plus que deux joueurs en lice, celui qui avait au flop une paire de Reines et celui qui n'avait rien mais qui a bluffé. La carte dévoilée au turn s'avère être une Reine. Le premier joueur est très content : il se retrouve avec un brelan de Reines. Il essaie de dissimuler sa joie et réfléchit à ce qu'il va faire. Il pense avoir une meilleure main que son adversaire, et décide donc de faire une petite mise pour que celui-ci paye, et ainsi faire gonfler le pot et voir ce que l'autre va faire. Il mise donc 20 jetons. En effet, ayant une bonne main il pourrait miser beaucoup plus, mais il craint que son adversaire se couche. Il pense en effet qu'il vaut mieux s'assurer de gagner 20 jetons qu'aucun.

Le deuxième joueur lui n'a rien touché au Turn ! Il ne sait pas quoi faire : continuer à bluffer, et donc faire une grosse relance en espérant que l'autre se couche ? Ou passer ? L'autre joueur ayant fait une mise de 20 jetons, il doit avoir quelque chose, et même si ce n'était qu'une petite paire ce serait toujours plus que lui, qui n'a absolument rien. Celui-ci pense donc qu'il ne serait pas dans son intérêt de suivre la mise du joueur 1. Il décide de continuer dans son bluff et mise 150 jetons, espérant que le premier joueur se couche.

C'est au tour du premier joueur de parler de nouveau. Il se demande bien ce que peut avoir le joueur 2 pour miser autant. Il espère que son brelan de Reines l'emportera et ayant cette bonne main il décide de suivre : il mise aussi 150 jetons. Le tour se termine, il est temps de passer au quatrième et dernier tour de mise : la river.

Règle poker 7 : La River

Enfin, vient la river : le donneur "brûle" de nouveau une carte et dévoile la cinquième et dernière carte commune, qu'il met à la suite des 4 autres au centre de la table. Il y a donc maintenant 5 cartes communes au centre de la table. Le dernier tour de mises commence. Le tour se déroule comme au flop et au turn, les joueurs ayant la possibilité de passer, de checker, de miser, de relancer ou de sur-relancer si une relance a déjà été effectuée auparavant

Une fois ce dernier tour achevé, les joueurs qui ne se sont pas couchés vont devoir montrer leurs cartes, c'est l'abattage ou autrement appellé showdown.


Continuons notre exemple : la cinquième carte dévoilée à la river s'avère être un As. Ça ne change rien pour le joueur 1, qui a toujours un brelan de Reines. Par contre, le joueur 2 qui lui avait un As dans son jeu se retrouve avec une paire d'As.

C'est de nouveau au joueur 1 de parler. Il réfléchit à la tactique du joueur 2, et se rend compte que celui-ci a un jeu aggressif depuis le début du coup. Celà voudrait-il dire qu'il a une bonne paire depuis le début ? Si c'était le cas, son brelan l'emporterait. Conforté par son brelan de Reines qui est tout de même une très bonne main, il décide de passer à l'offensive et mise 100 jetons.

C'est maintenant au tour du joueur 2, qui vient de toucher une paire d'As. Il sait que c'est une main plutôt bonne, cependant le joueur 1 suit ses grosses relances depuis le début, il doit aussi avoir du jeu. Plus que sa paire ? Vu la somme qui s'est accumulée dans le pot depuis le début du coup, le joueur 2 pense que s'il misait gros de nouveau le joueur 1 suivrait, comme il le fait depuis le début. De plus celui-ci vient de faire une mise de 100 jetons, aurait-il amélioré sa main à la river ? Le joueur 2 déduit de ces considérations qu'il ferait mieux de suivre en misant lui aussi 100 jetons, ce qu'il fait. Ainsi le dernier tour d'enchères se termine, et il est temps de passer à la dernière étape d'un coup au Poker Texas Hold'em : l'abattage, ou autrement appellé showdown !

Règle poker 8 : L’Abattage, ou Showdown

Le quatrième et dernier tour, la river, vient de se terminer : les joueurs encore en lice vont comparer leurs combinaisons de poker : c’est l’abattage ou showdown en anglais.

Le ou les joueurs avec la combinaison de cartes la plus forte remporte le pot, c'est à dire tous les jetons que les joueurs ont misé au cours du coup, donc depuis le pré-flop. En cas d’égalité des combinaisons, le joueur avec le kicker (autre carte du joueur) le plus élevé l’emporte. Si les joueurs ont le même kicker ou que chacun n’a pas de kicker, il y a égalité et le pot est partagé entre eux.

Une fois le coup terminé, si plusieurs joueurs ont encore des jetons, un nouveau coup commence et de nouvelles cartes sont distribuées, et ainsi de suite !


Terminons notre exemple et notre revue des règles du poker Texas Hold'em : Il est désormais temps pour les joueurs de dévoiler leurs cartes. Ils montrent donc leurs cartes respectives et constatent que le joueur 1 l'emporte avec un brelan de Reines face à la paire d'As du joueur 2. Le joueur 1 récupère donc tous les jetons qui ont été misés depuis le début du coup, donc depuis le pré-flop. Le joueur 2 lui ne récupère aucun jeton, et en aura perdu beaucoup au cours de ce coup ! Aurait-il mieux fait de faire tapis (miser tous ses jetons restants) à la river, ce qui aurait peut-être fait se coucher le joueur 1 ? Ou n'aurait-il tout simplement pas dû bluffer si tôt dans la partie ? Quoi qu'il en soit le coup est terminé, un nouveau coup de poker peut commencer !

Apprenez en pratiquant : jouez au poker en ligne !

regle poker

Vous connaissez maintenant les bases de la théorie du poker Texas Hold’em, il est désormais temps de passer à la pratique pour mémoriser tout ça !

Vous pouvez faire des parties gratuites en ligne avec d’autres joueurs pour vous perfectionner, puis une fois que vous sentirez que vous avez le niveau vous pourrez miser de l'argent réel pour faire des parties intéressantes et tenter de gagner gros !

Pour cela rdv sur Winamax, le leader incontournable du poker en France. L'inscription est gratuite, et vous pouvez vous entrainer en ligne avec d'autres joueurs avec de l'argent fictif si vous voulez, ce qui vous fera progresser au poker !